17-18/9 Vercors Ventoux Verdon RGA

Rhône Alpes, Suisse

Modérateur: modos

17-18/9 Vercors Ventoux Verdon RGA

Messagede jos » Jeu 15 Sep 22 09:07

Salut à tous,

Au cas où je me fais une sortie ce weekend partant des environs de Romans sur Isère samedi matin, passant par le Vercors nord-sud, puis si je le sens passage par le Ventoux, et tirage sur le Verdon en terminant à Castellane samedi soir. Le lendemain remontée par un bout de RGA pour sortir vers Briançon direction Grenoble.

S'il y a des gens dans le coin qui veulent taper un bout de route ou prendre un café ;)

Et oui y a un bout de PACA :D
Avatar de l’utilisateur
jos
Modo'Tas

Modo'Tas
 
Photos: 10
Inscription: Sam 6 Avr 13 11:03
Localisation: 42-St Chamond
Genre: Homme
Moto: ER6-Street-NCX-SprintST

Re: 17-18/9 Vercors Ventoux Verdon RGA

Messagede Dédé 84 » Ven 16 Sep 22 10:03

Salut Jos. Je t'ai répondu sur mon portable, j'ai cliqué sur "envoyer". Il y a un majeur tendu qui est sorti de la boîte : "site inaccessible". Oh , il y a des fois où la magie de l'électronique me gave à un point ... Bon, ça m'aurait bien plu de faire un bout de chemin avec toi. Ça tombait bien, je finis ma semaine de patrouilles feux de forêt aujourd'hui. Oui, mais voilà, mon fils part pour un stage d'un semaine et je vais lui garder son toutou. Et m.... ! À tout hasard, je pars d'à côté d'Apt demain à 14h00 direction le plateau d'Albion, ensuite les gorges de la Méouge pour rattraper la route de Grenoble par le col de la croix haute. Profite bien en tout cas et mef au Ventoux. T'as de la chance, mon appli météo ne prévoit que 22 km/h. 4 à 8 °.
La fainéantise est une qualité. Si l'homme n'était pas fainéant, la roue ne serait pas encore inventée, et nous autres, motards et motardes, nous aurions l'air de quoi ?
Avatar de l’utilisateur
Dédé 84
membre
 
Photos: 1
Inscription: Jeu 5 Juin 14 01:12
Localisation: 84-Apt
Genre: Homme
Moto: 600 lalala (3 diapasons)

Re: 17-18/9 Vercors Ventoux Verdon RGA

Messagede jos » Lun 19 Sep 22 08:50

Finalement pas de Ventoux, le VVV ça a été Vercors Vercors et Verdon. Parce que oui, y a des crétins qui trouvent que fermer le tunnel du Rousset pour une course cycliste amateur c'est normal. Je vous en reparle dans un CR complet.

Sinon c'était bien, et j'ai découvert les gorges de Daluis (sur les conseils de Celou entre autres) et c'est vrai que c'est à faire. Absolument.
Avatar de l’utilisateur
jos
Modo'Tas

Modo'Tas
 
Photos: 10
Inscription: Sam 6 Avr 13 11:03
Localisation: 42-St Chamond
Genre: Homme
Moto: ER6-Street-NCX-SprintST

Re: 17-18/9 Vercors Ventoux Verdon RGA

Messagede jos » Lun 19 Sep 22 23:31

Jour 1 / 2

Profitant d’un séminaire d’entreprise qui me plaçait déjà dans le nord de la Drôme et d’une météo annoncée fraîche mais sèche, je décidais de me lancer dans les 3 V : Vercors, Ventoux et Verdon. Programme ambitieux sur deux jours.

La grosse rouge ayant récemment joint le cheptel, et ayant été équipée de supports de bagagerie adaptés maison, il fallait tester la fiabilité de l’ensemble, pilote inclus, avant d’embarquer des amis dans des galères. Rappelons que madame refusait parfois de démarrer à chaud.

C’est donc parti pour le Vercors avec une traversée Nord Sud. Montée par la classique Combe Laval.

Image

Notez au passage que le temps est… pas moche mais pas beau non plus. Il fait bien frais, mais c’est sec. A l’approche de Vassieux le ciel se dégage un peu. Si si on voit du bleu.

Image

Arrivé au tunnel du Rousset pour redescendre sur Die, c’est la douche froide. Des voitures de gendarmerie sont en travers, c’est fermé à cause d’une course cycliste, des panneaux placés à Vassieux m’avaient un peu alertés mais c’était déjà trop tard, autant en avoir le cœur net.

J’essaie de rester zen, je demande jusqu’à quelle heure c’est fermé, on me répond midi. Il est 10h15. Je demande comment on peut sortir du Vercors, on me répond d’un air désolé retour Vassieux et Col de Bataille. Je sais ce que ça veut dire je connais bien le coin, c’est tout à l’ouest, et mon itinéraire / timing est déjà foutu.

Je vais passer sous silence ce que je pense de ces pratiques de blocage de points névralgiques de voie publique, on avait déjà eu le cas avec un rallye auto en bout de corniche au Verdon. Je sais que faire le détour proposé ne me gagnera pas de temps en pratique, mais hors de question de ronger mon frein pendant presque 2h, donc je fais demi-tour et me prépare à la Bataille.

Et ce sera une bataille, car si la météo m’aurait épargné en redescendant vers le sud, il en va tout autrement à l’ouest. La température chute, le brouillard humide condense sur la visière et réduit la visibilité, et un vent par rafales rend l’équilibre précaire. Heureusement la route neuve n’ajoute pas l’insulte à l’injure. Mon téléphone (qui sert au guidage GPS) s’arrête tout seul, pas de réseau, bref tout va bien. Sorti du brouillard je décide de faire une pause et me calmer, ce serait bête de se mettre une boîte dès le matin du premier jour.

Je redémarre le téléphone, sors la carte et me prépare un nouvel itinéraire. On oublie le Ventoux, ça ne passera pas, et je prévois une diagonale pour rattraper le Verdon. Mais vu que j’ai fait le Vercors deux fois, les 3 V restent valides ;)

Le passage du Col de Bataille est effectivement dantesque, de toute façon dans le brouillard et avec les rafales je ne m’arrête même pas, je n’ai qu’une envie c’est redescendre au chaud. Une fois passée cette épreuve, je découvre la D70 pour tirer vers le sud et c’est plutôt une bonne surprise.

Image

Je rejoins la D93 et attaque le Diois, avec ses paysages familiers et plaisants.

Image

Puis j’oblique direction la Motte Chalançon. La D135 jusqu’à St Nazaire le Désert est très sympa, ça commence à sentir la Drôme provençale.

Image

Image

Je rattrape la très bonne D994 à Rosans et je tire sur Serres puis la D1075 jusqu’à Sisteron. Et là c’est la cata, je traverse bled sur bled, des bouts de 70 km/h entrecoupés de 50 et de cochonneries de zones 30, bref ça n’avance pas, je n’en vois pas le bout. La Sprint me rappelle bien sa position de conduite sport GT, qui si elle est confortable avec un peu de vitesse qui vient soulager le haut du corps, reste fatigante à ce rythme escargotesque.

Bref vers Sisteron j’en ai ma claque, je prend un bout d’autoroute A51 jusqu’à Oraison, autant que les parties chiantes du trajet passent vite. A Oraison je m’arrête dans un bar qui a la gentillesse de me faire un panini pour aller avec ma bière vu qu’il est 15h et que je n’ai pas encore mangé.

Enfin j’attaque le Verdon, je profite des champs de lavandin à perte de vue avant Moustier St Marie sous une météo superbe, je suis en t-shirt et gants légers, on est bien là.

Image

Le lac de Ste Croix en fond, on attaque la rive gauche (corniche sublime).

Image

Et même si je connais bien, c’est effectivement toujours sublime, et désert.

Image

Notre grand canyon à nous.

Image

La route de la corniche est superbe, bon revêtement, des virages à gogo et des paysages sublimes (forcément). Oui je roule même dans l’herbe.

Image

Allez un dernier coup d’œil sur la partie escarpée des gorges. Avec le soleil bas les jeux d’ombres renforcent le relief.

Image

Fin de la corniche et arrivée sur Trigance, je monte jusqu’au château pour découvrir que c’est en fait un hôtel.

Image

Finalement je suis bien au niveau horaire, faire l’impasse sur le Ventoux était la bonne décision. La remontée de la D952 vers Castellane est vraiment plaisante, j’en prends encore plein les yeux en suivant le Verdon. Les roches plissées sont preuve de l’intense activité géologique de la région.

Image

Enfin c’est l’arrivée sur Castellane alors que le soleil illumine encore le rocher.

Image

Je trouve mon gîte et me prends une petite douche avant d’aller souper. J’évite la pizza économique et me dégote une belle assiette de tapas. Avec un cocktail citron, lavande et vodka :D

Image

Une grosse journée de 475 km, avec des rebondissements mais qui reste globalement super positive.
Avatar de l’utilisateur
jos
Modo'Tas

Modo'Tas
 
Photos: 10
Inscription: Sam 6 Avr 13 11:03
Localisation: 42-St Chamond
Genre: Homme
Moto: ER6-Street-NCX-SprintST

Re: 17-18/9 Vercors Ventoux Verdon RGA

Messagede Dav42 » Mar 20 Sep 22 21:11

Belle aventure semée de péripéties cette première journée. Ca permet de bien découvrir la nouvelle rouge.
Malgré les quelques déconvenues; ça semblait très sympa tout ça :Genial:
Avatar de l’utilisateur
Dav42
membre
 
Photos: 36
Inscription: Mar 11 Avr 17 17:54
Localisation: 42
Genre: Homme
Moto: Ninja 1000SX

Re: 17-18/9 Vercors Ventoux Verdon RGA

Messagede Chennorris » Mer 21 Sep 22 09:21

Superbe ce CR !! C'est assez dingue, cette différence entre le Vercors et le Verdon, ça a dû tellement te faire plaisir de retrouver le beau temps.
Je t'aurais volontiers accompagné mais bon, après déjà deux dimanches d'affilée à filer sur les routes, je me suis plutôt résolu à sagement laisser les motos au garage ce week-end là
Avatar de l’utilisateur
Chennorris
membre
 
Photos: 1
Inscription: Mar 1 Avr 14 09:54
Localisation: 69-Lyon
Genre: Homme
Moto: ER6F-2014, Ducati 848

Re: 17-18/9 Vercors Ventoux Verdon RGA

Messagede jos » Mer 21 Sep 22 10:48

Jour 2 / 2

Le petit matin est frais à Castellane mais ensoleillé. Le plan de la journée c’est de rentrer par un bout de RGA (Route des Grandes Alpes). Mais je repère sur la carte les gorges de Daluis, dont j’ai entendu parler mais dans lesquelles je n’ai jamais posé les roues. C’est un poil plus long que remonter par Allos, mais on arrive aussi à Bercelonnette. Je décide donc de faire une détour pour y passer, quitte ensuite à délaisser la RGA, passer par Serre Ponçon et la route Napoléon. Il y aura du bon et du mauvais.

Mais on commence par continuer la remontée du Verdon, via la beau lac de Castillon.

Image

Image

Arrivé à St Julien du Verdon je bifurque donc à droite pour aller rejoindre le Var (la rivière) qui est le responsable des gorges que je vais parcourir.

Et les gorges sont très sympa.

Image

Mais ce n’est rien par rapport aux gorges de Daluis à proprement parler et dont voici le début.

Image

On entre dans une autre monde fait de roches rouges magnifiques, de canyon, de passages tantôt contournant un éperon tantôt percé dedans, c’est un endroit fabuleux.

Image

Il est encore tôt et on est hors saison, c’est presque désert.

Image

C’est même ludique : un coup autour, un coup à travers.

Image

Arrivé au pont de la mariée (d’où une future mariée serait tombée / se serait jetée, c’est pas clair), je gravis les marches raides pour profiter d’une pause et de la vue.

Image

Côté nord la fin des gorges.

Image

Une bien belle découverte et sans conteste le clou de la journée, même s’il y aura d’autres belles choses rassurez vous.

Je continue donc en direction du col de la Cayolle. Ici aussi on voit bien les couches géologiques plissées comme de simples feuilles de papier.

Image

Image

Une belle vallée de montage comme je les aime. On approche du col, la route est en superbe état, ce qui ne gâche rien.

Image

Et le col est très sympa, assez classique pour un col des Alpes, si on peut dire parce que c’est quand même très beau. Je m’éloigne un peu de la route à pied pour profiter, et je rencontre même des marmottes. Vue côté nord.

Image

Et vue côté sud.

Image

Ensuite redescente sur Barcelonnette, la route est nettement moins bonne de ce côté. Et là se pose un « problème », il est presque midi et je n’ai fait que 125 km en 3 heures, ce qui s’explique aisément par les nombreux arrêt pour profiter. Mais il m’en reste 300 ;)

Image

Je fais néanmoins une bonne pause repas à l’Auberge du Bachelard, pas donné mais accueil aux petites oignons, cuisine locale de qualité, terrasse au bord de la rivière (le Bachelard, donc), avec un bière au génépi. Je repars ensuite direction le lac de Serre-Ponçon. Et oui je quitte la RGA, faut être raisonnable, et surtout je connais déjà bien.

Image

Serre-Ponçon c’est beau aussi, je contourne par le sud jusqu’à Savine, par la très sympathique D954.

Image

Image

Ensuite je contourne Gap et attaque la route Napoléon, soit la N85. Un dernier petit col avant la route de l’empereur.

Image

Et après… plus rien. La route Napoléon c’est vraiment pas terrible. Ok il y a des montagnes autour, mais c’est ennuyeux à mourir, je trouve vraiment le temps long. Une dernière petite photo avant l’arrivée sur Grenoble et sa traversée chiante.

Image

Ensuite bouts de nationale, voie rapide, arrivée sur Vienne et pfiou un peu de traversée de Pilat pour me faire plaisir avant de rentrer.

Cette journée aura donc eu des bons côtés, la découverte des gorges de Daluis, du col de la Cayolle, le passage par Serre-Ponçon, mais la deuxième moitié du trajet via la route Napoléon est à éviter pour moi.

Je termine ce petit (en temps) périple de deux jours avec 900 km au compteur, encore trop, mais de très belles expériences. La grosse rouge est validée, la bagagerie a tenu, les problèmes de démarrage à chaud sont réglés, je continue à me battre un peu avec le point mort.
Avatar de l’utilisateur
jos
Modo'Tas

Modo'Tas
 
Photos: 10
Inscription: Sam 6 Avr 13 11:03
Localisation: 42-St Chamond
Genre: Homme
Moto: ER6-Street-NCX-SprintST

Re: 17-18/9 Vercors Ventoux Verdon RGA

Messagede Dav42 » Mer 21 Sep 22 18:29

Haaaa ! Les gorges du Daluis; faites qu'une seule fois :love:
Bon ! Il manque celles du Cians; plus qu'à y retourner :D

Super week-end !
Avatar de l’utilisateur
Dav42
membre
 
Photos: 36
Inscription: Mar 11 Avr 17 17:54
Localisation: 42
Genre: Homme
Moto: Ninja 1000SX

Re: 17-18/9 Vercors Ventoux Verdon RGA

Messagede Chennorris » Jeu 22 Sep 22 09:28

Daluis et Cyan, je ne les ai faites qu'en 4 roues, c'était déjà magnifique. Je m'étais promis d'y retourner un jour à moto, toujours pas fait pour le moment.
Serre-Ponçon, c'est marrant, j'en avais pas un souvenir de fou mais là encore, c'était en 4 roues et surtout, en pleine période estivale. Tes photos me donnent envie d'aller revérifier ce que ça vaut ^^
Avatar de l’utilisateur
Chennorris
membre
 
Photos: 1
Inscription: Mar 1 Avr 14 09:54
Localisation: 69-Lyon
Genre: Homme
Moto: ER6F-2014, Ducati 848


Retourner vers Centre Est

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron